Domotique 2022 : innovation salutaire ou inquiétudes justifiées ?

Julien Enki Julien Enki
domotique 2022 innovation ou inquiétude

La domotique est un ensemble de techniques de gestion automatisées appliquées à l’habitation en termes de confort, de sécurité et de communication. Elle évolue avec les avancées technologiques, permettant aux utilisateurs de se délester de tâches répétitives quotidiennes. Il devient possible de confier ces gestes à une machine qui se chargera de les réaliser. Avez-vous déjà calculé le temps pris pour ouvrir et fermer les volets de la maison tous les jours ? Ces quelques minutes sont à multiplier par le nombre de jours dans votre vie, et elles deviennent des heures, voire des jours ! Que de temps perdu à simplement monter et descendre les volets… il est temps de passer aux volets roulants automatisés !

L’année 2022 est très prometteuse en termes de domotique et d’innovations. On note une forte progression de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les assistants vocaux ainsi que dans les nouvelles technologies en général. Mais que nous réserve donc cette nouvelle année ? 

Les tendances 2022 en domotique

La maison intelligente et connectée va probablement poursuivre son développement en 2022 grâce aux nouveaux objets connectés ainsi qu’à l’amélioration constante des objets déjà présents dans la maison. Toujours au service de ses occupants, la maison va pouvoir encore mieux être équipée pour répondre aux besoins de tous. 

Des capteurs toujours plus polyvalents

On connaît déjà les capteurs de mouvements, les détecteurs anti-intrusion ou encore le thermostat connecté qui va mesurer la température dans les pièces de la maison. Ils évoluent pour toujours mieux répondre aux besoins. La nouveauté ne se situe pas dans leur fonctionnement direct, mais plutôt dans leur polyvalence. 

En effet, les détecteurs de mouvements restent indispensables pour activer la sirène de votre alarme ou bien déclencher l’allumage des luminaires et divers éclairages intérieurs et extérieurs. Les capteurs d’ouverture, de CO2 ou bien les détecteurs de fumée existent toujours et ont leur utilité dans la maison. Toutefois, le constat est le suivant : chaque capteur n’assure qu’un seul objectif. Et si les capteurs de la nouvelle génération domotique étaient capables de remplir plusieurs objectifs ? C’est en tout cas le fer de lance de plusieurs sociétés en développement domotique qu’on a pu voir au salon de Las Vegas 2022.

À ce jour, on compte de nombreux capteurs déjà disponibles dans le commerce, et ils forment aussi bien les solutions domotiques que des installations modernes et intelligentes. 

La sécurité et le confort

Le confort et la sécurité sont souvent les mots les plus associés à la domotique et rien de plus normal. Les objets connectés permettent de répondre à des besoins bien spécifiques, toujours en lien direct avec les habitudes des occupants de la maison. Nous vivons tous de manière différente, pourtant les appareils connectés parviennent à soulager les utilisateurs des petites tâches quotidiennes qui grignotent le temps de chacun. 

Côté sécurité, on connaît les alarmes connectées qui sécurisent aussi bien les esprits que les biens matériels. Entre les caméras de vidéosurveillance, les capteurs anti-intrusion, et les autres équipements connectés comme les détecteurs de mouvements, la sécurité est un élément qui peut largement être renforcé par la domotique. De nombreuses marques existent et surtout, sont compatibles avec l’environnement et l’installation domotique Enki. On retrouve notamment Netatmo, Somfy, Lexman ou encore Netsecur. Chaque objet connecté apporte son utilité pour votre sécurité. 

A lire pour aller plus loin : Domotique : 4 équipements incontournables pour une maison sécurisée

Côté confort, la domotique joue un rôle important, car elle soulage l’utilisateur des petites tâches répétitives qui grignotent le temps de la journée. Plus besoin de s’occuper de l’ouverture et de la fermeture des volets roulants le matin et le soir. Plus besoin d’attendre devant la machine à café ou même d’appuyer sur le bouton de démarrage. Il suffit de programmer ou scénariser entre eux les objets connectés pour qu’ils répondent à vos besoins. 

A lire pour aller plus loin : Quels objets connectés pour plus de confort à la maison ?

Des économies d’énergie

La consommation d’énergie est souvent au centre des préoccupations de tous. Les factures d’électricité et de gaz ne cessent d’augmenter et il devient impératif pour préserver votre budget, d’optimiser l’utilisation des accessoires gourmands en énergie

La domotique permet de réaliser des économies grâce à une utilisation raisonnée et contrôlée. La gestion d’énergie passe aussi bien par le thermostat connecté que par les radiateurs sur lesquels il est possible d’installer une tête thermostatique. Le système domotique est l’option la plus indiquée pour atteindre les objectifs d’économie d’énergie à long terme. Cette solution est d’autant plus efficace avec un équipement moderne et adapté (pompe à chaleur, chauffage central, etc.). 

Domotique et inquiétude, vraiment ?

Que ce soit une intelligence artificielle ou simplement un programme, les services domotiques présentent des avantages intéressants, mais aussi quelques inquiétudes. 

Si la domotique peut être considérée comme une solution pour les gens pressés, elle permet aussi d’instaurer la sécurité et le confort à la maison. Avec ses utilisations diverses, la maison connectée propose à la fois des volets automatiques, des alarmes, des enceintes, un programme pour allumer la lumière et le chauffage. Grâce votre smartphone vous pouvez tout contrôler à distance ou chez vous à la voix depuis un assistant vocal (Google Home ou Alexa Amazon). 

Mais même si la domotique se révèle être un marché innovant et intelligent, son évolution inquiète également. Admirée pour toutes ses fonctionnalités, la domotique remet en cause la sécurité des réseaux internes. Les programmes de domotique sont souvent connectés directement à internet et peuvent donc faire l’objet des piratages s’ils ne sont pas suffisamment sécurisés. Une personne mal intentionnée peut décider de s’infiltrer dans le réseau et récupérer de nombreuses informations privées comme les images des caméras de surveillance. C’est pourquoi chez Enki, nous faisons de la sécurité des informations de nos utilisateurs une priorité.

A lire pour aller plus loin : Comment utiliser les assistants vocaux avec la domotique ?

Lors d’une enquête (source : OpinonWay), les personnes sondées ont été interrogées sur la question des assistants vocaux utilisés à la maison par les occupants eux-mêmes. 74 % refusent d’en posséder un à la maison. 

Les principales craintes dues à l’utilisation des assistants intelligents reposent sur la sécurité et l’atteinte à la vie privée. Les Français sont 33 % à craindre d’être écoutés par des tiers, tandis que 42 % estiment qu’ils ne pourront pas maîtriser leurs données personnelles. Les Français préfèrent pour le moment les limiter dans leur vie quotidienne pour ne pas voir leurs données exploitées à des fins commerciales ou autres. Cependant les assistants vocaux possèdent la possibilité de fermer leur caméra et leur fonction d’écoute pour davantage de sécurité.

Laisser un commentaire