Comment utiliser les assistants vocaux avec la domotique ?

Julien Enki Julien Enki
enceinte google home posée sur un meuble

Entre le développement continu de l’intelligence artificielle et les nouveautés technologiques toujours plus autonomes, il devient difficile de se passer de la domotique dans la maison. En effet, les accessoires domotiques sont là pour simplifier et faciliter le quotidien des occupants. Elle sert à éliminer les gestes répétitifs qui polluent la journée et qui grignotent le temps, sans que nous nous en rendions compte. Pourtant notre vie est courte, alors pourquoi gaspiller du temps pour l’ouverture et la fermeture des volets chaque jour ? Pourquoi perdre ce précieux temps à allumer et éteindre les lumières ou les chauffages dans les pièces ?

Et si vous confiiez ce travail à votre installation domotique ? Et si, pour aller encore plus loin, vous ordonniez à votre assistant vocal, alors que vous êtes confortablement installé dans votre fauteuil ou votre canapé, de baisser le volet qui vous gêne pour regarder la télévision ou d’allumer le lampadaire situé à l’autre bout de la pièce ? Voyons ensemble comment vous pouvez utiliser votre assistant vocal et vos appareils connectés dans chaque pièce de la maison… 

Les assistants vocaux et leurs fonctionnalités

Si on vous dit Google Home, ou encore Alexa d’Amazon, vous les connaissez sûrement. Mais connaissez-vous vraiment leur façon de fonctionner et leurs possibilités directes avec la domotique ? 

Un assistant vocal est un appareil qui va reconnaître votre voix et effectuer la demande formulée. Il vous permet de réaliser un certain nombre d’actions sans même vous lever de votre siège. Notons que cette fonctionnalité est particulièrement intéressante pour les personnes à mobilité réduite (temporaire ou permanente) ou encore pour les personnes âgées. L’assistant virtuel va se substituer à plusieurs accessoires que nous possédons tous dans notre maison : 

Les possibilités de gestion des appareils connectés depuis un assistant vocal sont bien plus nombreuses. Mais le plus intéressant est qu’ils vont s’adapter pleinement à vos habitudes et votre manière de vivre. Vous n’avez pas grand-chose à changer dans votre vie pour adopter un assistant virtuel.

Les avantages d’un assistant virtuel à la maison

Le principe de la domotique est de vous faciliter la vie en programmant des objets pour qu’ils répondent à vos besoins quotidiens et habituels. L’assistant virtuel va encore plus loin et vous dispense de posséder des connaissances techniques et technologiques pour avoir de la domotique chez vous. En effet, il va simplifier l’utilisation de tout le système domotique. 

Saviez-vous qu’Enki est compatible avec les assistants vocaux Google Home et Amazon Alexa ? Vous pouvez piloter votre environnement Enki rien qu’à la voix ! Il suffit de lui donner des ordres : 

Tout comme l’application Enki, l’assistant vocal permet de programmer des scénarios si vous en avez besoin. Vous pouvez donc imaginer un enchaînement d’actions qui doivent se réaliser sans votre intervention, lors de votre départ de la maison. Par exemple : « Ok Google, je pars de la maison » 

Les objets connectés s’activent et on observe : 

A lire pour aller plus loin : Quels objets connectés peuvent être utilisés dans une maison intelligente ?

Les assistants vocaux se connectent à un réseau WiFi pour fonctionner ; une connexion internet est donc indispensable. Ils sont équipés d’un microphone pour entendre vos demandes formulées, d’un haut-parleur pour diffuser les réponses et d’une intelligence artificielle pour analyser la requête. Pour que l’appareil active son microphone, il convient de l’appeler par son nom en commençant la phrase adéquate (“OK Google” ou “Alexa”). À noter qu’un voyant lumineux s’allume pour vous signaler que l’assistant vocal est à votre écoute. Bien entendu, il faut prendre le temps de configurer l’appareil pour qu’il réponde à vos exigences. Rendez-vous dans les paramètres de votre smartphone pour activer l’assistant. Il ne vous reste plus qu’à prendre quelques minutes pour analyser vos habitudes et utiliser les objets connectés pour vous faciliter la vie !

Et l’avenir serait-ce de tenir une conversation avec l’assistant virtuel ?

À l’heure actuelle, les assistants vocaux ne disposent pas d’une intelligence artificielle assez poussée pour tenir une conversation comme le ferait un être humain. Toutefois, elle est capable, grâce à sa connexion internet, de répondre à des questions en fournissant des informations provenant du réseau. Elle peut faire le lien entre une question posée et une réponse proposée. 

Alors que les portes du CES 2022 de Las Vegas viennent tout juste de se fermer, on retient que les avancées technologiques en matière d’intelligence artificielle et d’assistant virtuel avec une ressemblance humaine ont fait un véritable bond dans l’avenir. D’ici quelques années, il n’est pas impossible que nous ayons des robots marchant et parlant dans nos maisons connectées pour nous aider dans les tâches du quotidien… toute la domotique reste à votre service et évolue selon vos besoins, vos envies et vos changements de vie.

A lire pour aller plus loin : Domotique 2022 : innovation salutaire ou inquiétudes justifiées ?

Laisser un commentaire