Des objets connectés pour une maison plus écologique

Julien Enki Julien Enki

Depuis le 1er Grenelle de l’Environnement de 2009, la France s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Pour y parvenir de nombreuses lois et réglementations ont été adoptées, visant notamment le secteur du bâtiment qui représente à lui seul 44% de l’énergie consommée en France. Au-delà des obligations légales, agir en faveur de l’environnement, de manière éco-responsable, est devenu une évidence pour tous. Conscients de ces enjeux, les fabricants d’objets connectés innovent en proposant des produits toujours plus performants pour soutenir l’écologie à la maison.

Réduire sa consommation énergétique avec les objets connectés

La production d’énergie est nécessairement source de production de CO2, l’un des responsables du réchauffement climatique. C’est encore plus le cas lorsqu’il s’agit de produire du gaz ou du fioul à partir d’énergies fossiles. Une grande partie de cette énergie est destinée au chauffage de nos logements qui représente l’un des plus gros postes de dépenses des ménages français en hiver. Une mauvaise isolation peut parfois faire grimper la facture chauffage mais ça n’est pas la seule responsable.

L’impossibilité de maîtriser la température intérieure de votre habitation lorsque vous êtes au travail ou en vacances est également source de gaspillage énergétique. Coupler un thermostat connecté à votre système de chauffage peut vous aider à réduire votre consommation énergétique. Grâce au thermostat intelligent, vous pouvez allumer et éteindre votre chauffage à distance mais aussi baisser ou augmenter la température de vos pièces et programmer un planning de chauffage en fonction de vos besoins, de vos habitudes de vie et des températures extérieures. Votre chauffage ne sera donc plus allumé en continu, ce qui vous permettra de réaliser des économies sans perdre en confort et de réduire votre impact écologique. La domotique vous permet une gestion plus efficace de l’énergie pour réaliser des réelles économies sur la facture !

Si vous ne pouvez pas installer de thermostat connecté, optez pour des radiateurs connectés ou têtes thermostatiques intelligentes. Pilotables très facilement via une application mobile, ils vous permettront de choisir très précisément la température de chaque pièce ! Découvrez ici comment transformer votre radiateur en radiateur connecté intelligent !

Bon à savoir : Baisser la température de chauffage d’un degré permet de réduire de 7% sa facture de chauffage !

Une maison plus écologique avec des prises et des ampoules connectées

Ordinateur, tablette, téléviseur, parabole, imprimante…Selon l’ADEME les appareils laissés en veille consomment entre 300 et 500 kWh/an, soit environ 11% de la facture d’électricité d’un ménage. Un gros gaspillage énergétique donc, auquel s’est déjà attaqué l’Europe via un règlement de 2013 limitant la consommation électrique des appareils en veille à 0,5 ou 1 watt/appareil. Mais ces mesures touchant à l’écoconception des produits n’est valable que sur des produits récents. En branchant vos appareils électriques sur des prises Wifi connectées, vous pouvez les piloter à distance, et donc les allumer et les éteindre depuis votre smartphone pour réduire votre consommation d’électricité.  Certains modèles proposent même un suivi de consommation, très pratique pour favoriser l’utilisation de certains appareils énergivores pendant les heures creuses par exemple.

A lire pour aller plus loin : Une nouvelle étiquette énergie pour réduire sa consommation

Associées à un assistant vocal ou à une box domotique, ces prises vous permettent de créer de véritables scénarios adaptés à votre mode de vie, comme de programmer l’allumage de la cafetière électrique le matin, ou de la télévision le soir alors qu’elle reste éteinte (et non en veille) dans la journée.

A lire pour aller plus loin : Comment utiliser les assistants vocaux avec la domotique ?

Pouvoir régler l’intensité lumineuse d’une lampe est non seulement bon pour votre santé oculaire mais aussi pour votre empreinte écologique. En effet, en fonction de votre activité (lecture, cuisine, travail sur ordinateur, télévision…), il n’est pas toujours utile d’allumer vos lampes à leur intensité maximale. Avec des ampoules connectées, vous pouvez faire varier l’intensité des blancs et/ou des couleurs pour créer des ambiances totalement différentes. En baissant l’intensité de vos ampoules, vous réduisez votre consommation d’électricité.

Associées à une box domotique, vous pouvez également en programmer certaines pour qu’elles s’allument en votre absence à certaines heures plutôt que de laisser une ou plusieurs lampes allumées en permanence quand vous n’êtes pas chez vous.

A lire pour aller plus loin : 5 avantages pour vous convaincre d’opter pour l’éclairage connecté

Maison écoresponsable : une consommation d’eau raisonnée 

A cause du réchauffement climatique, l’eau potable est devenue une ressource précieuse. Ne pas la gaspiller est un enjeu écologique majeur pour les années à venir. Prendre une douche plutôt qu’un bain, ne pas laisser couler l’eau pour la vaisselle ou lorsqu’on se brosse les dents…ces astuces sont déjà bien connues. Mais pour économiser l’eau, il faut aussi faire la chasse aux fuites. Une canalisation endommagée, un lave-vaisselle ou un lave-linge mal branché…Certaines fuites peuvent être violentes et immédiates, occasionnant des dégâts importants alors que d’autres, plus lentes, ne seront pas forcément visibles immédiatement et auront des conséquences plus tardives sur votre habitation et votre facture d’eau ! Alors pourquoi ne pas installer un détecteur de fuite d’eau connecté ? Associé à un capteur de taux d’humidité, celui-ci peut détecter les fuites, vous prévenir sur votre smartphone et couper l’arrivée d’eau si nécessaire.

Envie de savoir si vous ne consommez pas trop d’eau quand vous prenez votre douche ? Les pommeaux connectés peuvent vous aider à maîtriser votre consommation grâce à ses leds de couleur. Couleur verte, votre consommation est inférieure à 10 litres. Mais si vous passez dans le rouge, c’est que vous utilisez plus de 30 litres d’eau. Et grâce à l’application mobile dédiée, vous pouvez suivre et réglez votre consommation, et visualiser les économies que vous réalisez. Un concept à la fois économique, et écologique.

Pour vos extérieurs, si vous êtes un fervent jardinier, vous savez déjà que si l’eau est nécessaire à votre potager ou votre pelouse, c’est également une ressource qu’il ne faut pas gaspiller. Robinet qui goutte, tuyau percé…les sources de fuites sont également nombreuses. Pour préserver l’eau, et même réduire votre consommation, il existe des systèmes d’arrosage intelligents. Si la programmation de créneaux d’arrosage plus écologiques (la nuit pour éviter la chaleur) est déjà bien connue, certains systèmes proposent également d’adapter la quantité d’eau à la surface de votre jardin, ou de couper l’arrosage s’il a plu dans la journée. Et avec une application mobile vous pourrez évidemment allumer ou éteindre votre arrosage, ou connaître la consommation d’eau de votre potager. Découvrez dans notre article, le top 10 des objets connectés pour le jardin, vous allez adorer !

A lire pour aller plus loin : La domotique pour gérer l’entretien du jardin

Le tri des déchets optimisé grâce aux poubelles intelligentes

Poubelle jaune ou verte ? Pas toujours simple de trier correctement ses déchets et emballages. Aujourd’hui certaines poubelles intelligentes s’en chargent pour vous. Équipées de scanners, elles peuvent lire les codes-barres de vos produits et vous indiquer dans quel bac jeter vos emballages. D’autres fonctionnent avec des caméras, couplées avec des logiciels de reconnaissance d’images et intelligence artificielle. Une fois le déchet inséré, la poubelle le scanne et le place elle-même dans le bac adapté, en le compactant gagner en place et réduire le nombre de sacs poubelle.

Bon à savoir : Certains appareils électroménager connectés, comme le lave-linge ou le réfrigérateur connectés peuvent également faciliter votre quotidien et vous aider à moins gaspiller, qu’il s’agisse d’eau ou de denrées alimentaires ! A condition bien évidemment de faire attention (aussi) à la classe énergétique de l’appareil. Pour cela, lisez bien les étiquette !

Laisser un commentaire