Comment bien choisir son éclairage dans la maison ?

Julien Enki Julien Enki

Éclairage d’ambiance ou fonctionnel ? Plafonnier, spots LED ou appliques ? Lumière froide ou lumière chaude ? En matière d’éclairage le choix est très vaste. Et c’est bien normal car il doit répondre à de nombreux critères, à la fois techniques et fonctionnels, mais aussi esthétiques en s’adaptant aux goûts et envies de chacun. Si vous ne savez pas quel éclairage choisir, voici quelques conseils pour vous aider.

Un éclairage adapté à vos besoins et votre logement

Le logement que vous habitez – ancien, neuf ou en construction – peut avoir un impact sur l’éclairage que vous pouvez installer.

Si vous achetez ou habitez déjà dans une maison ancienne, vous ne pourrez peut-être pas avoir le même type d’éclairage que dans une maison neuve. Et pour cause, vous devez faire avec une implantation électrique existante, comme des sorties de fils au centre du plafond de chaque pièce ou un circuit électrique peu flexible. Vous hésiterez peut-être aussi à percer vos murs ou vos plafonds pour installer des luminaires intégrés comme des spots car cela nécessiterait beaucoup de travaux. 

Malgré cela vous n’êtes pas condamné à installer uniquement des lustres ou des plafonniers. Vous pouvez en effet brancher des lampes à poser ou des lampadaires sur les prises électriques existantes, ou sur des multiprises si vous souhaitez en mettre plusieurs. En utilisant des prises télécommandables connectées ou des prises wifi vous pouvez d’un simple geste allumer une ou plusieurs lampes en même temps, ou programmer votre éclairage. Votre éclairage devient connecté et intelligent !

Ordinateurs, électroménager, box internet, chauffage, téléphones portables…Les appareils qui utilisent de l’électricité sont aujourd’hui très nombreux. Les constructeurs de logements neufs ou récents ont donc dû s’adapter aux nouveaux usages, en prévoyant un nombre important de sorties et prises électriques variées (avec ou sans terre, USB, RJ 45, téléphone) permettant une grande liberté d’installation. Spots au plafond, muraux ou au sol, appliques, plafonniers, lampes à poser…vous aurez sans doute le choix d’installer ce que vous voulez.

Vous faîtes construire ? Anticipez l’implantation de tous vos éclairages en faisant un plan. C’est le meilleur moyen de ne rien oublier, de concevoir les aménagements nécessaires – notamment en cas d’éclairage intégré dans les cloisons et plafonds (sports, appliques…) – mais aussi de créer un environnement lumineux parfaitement adapté à votre mode de vie et à vos goûts.

Pour résumer si vous avez des besoins d’éclairage qui vous sont propres, prenez-les en compte. Mais n’oubliez pas non plus que certains éclairages sont essentiels, comme au-dessus d’un plan de travail de cuisine ou d’un lavabo de salle de bains, ou bien de chaque côté du lit (lampe de chevet ou applique liseuse). Imaginez-vous vivre dans votre futur logement, dans chacune des pièces, et faites un croquis des endroits où vous souhaitez avoir de la lumière. Et gardez à l’esprit que vos habitudes peuvent changer, comme ce fut le cas avec l’arrivée du télétravail dans nos logements, et que votre éclairage doit pouvoir évoluer.

A lire pour aller plus loin : Centraliser mes éclairages, quels sont les avantages et les limites ?

Choisir les bons luminaires…

L’éclairage intérieur joue un rôle essentiel dans une pièce et affecte notre moral. Pas assez de lumière, et votre cuisine sera trop sombre. Trop d’éclairage, et votre salon paraîtra froid et peu convivial. En matière d’éclairage, tout est une affaire de dosage et d’emplacement.

De manière générale il existe 4 types d’éclairage :

Un seul type de luminaire dans une pièce est rarement suffisant. Par exemple, si vous n’accrochez qu’un plafonnier dans votre cuisine, vous tournerez le dos à la seule source lumineuse lorsque vous préparerez vos repas ce qui n’est pas du tout confortable. Il faut donc multiplier et mixer les points lumineux pour donner du relief et de la personnalité à vos pièces : un éclairage fonctionnel, orientable et ponctuel là où c’est nécessaire (table de salle à manger, plan de travail de cuisine, bureau, coin lecture…) ou pour mettre l’accent sur certaines zones (une niche, un objet, un tableau…), et un éclairage d’appoint en complément (diffus et/ou indirect) pour une ambiance reposante et plus cosy.

Bon à savoir : Si vous ne souhaitez pas installer trop de luminaires différents, pensez à installer des interrupteurs variateurs pour jouer sur l’intensité lumineuse, ou bien optez pour des ampoules connectées ou luminaires connectés !

A lire pour aller plus loin : Confort d’ambiance : éclairage et ambiances lumineuses au bout des doigts

…et les bonnes ampoules !

Les nouvelles générations d’ampoules LED ont toutes les qualités. Économes en énergie, elles ont également une très longue durée de vie, bien supérieure aux anciennes ampoules à incandescence progressivement interdites à la vente en France depuis 2008.

Disponibles avec différentes douilles dans de nombreuses formes et tailles, elles peuvent s’adapter à tous les luminaires même anciens. Leur technologie permet également de reproduire toutes les nuances du spectre lumineux, du blanc froid (6 500 kelvins), idéal pour l’activité et la concentration par exemple, au blanc chaud plus jaune (2 700 kelvins), parfait pour se détendre et créer une ambiance chaleureuse. Ainsi en fonction de l’ampoule que vous choisissez, la luminosité mais aussi l’atmosphère créées dans votre pièce peuvent être très différentes. 

Découvrez ici des scénarios éclairage pour vous inspirer !

Pour vous éviter d’avoir à choisir une seule luminosité, il existe des ampoules qui proposent du blanc froid au chaud en passant toutes les couleurs de l’arc en ciel. Vous pouvez ainsi facilement ajouter une touche pop ou zen quand vous le souhaitez d’un simple geste grâce à la télécommande fournie avec. 

Enfin il existe les ampoules connectées. Associées à une box domotique, elles peuvent être pilotées à distance via une application mobile ou à la voix avec un assistant vocal (Alexa, Google Home…). Vous pouvez également programmer des scénarios d’éclairage, quand vous rentrez du travail ou quand vous partez en vacances par exemple.

Laisser un commentaire